Téléphone France: 08 20 20 08 39

Comparatif de caméras thermiques pour la protection par vidéo intelligente

Le 29 Mars dernier, 

EVITECH organisait une soirée de tests comparatifs entre différents modèles de caméras thermiques du marché.

Les tests avaient pour but de montrer et de comparer les produits suivants dans les mêmes conditions de prise de vue, dans la campagne, au même moment. Les produits évalués étaient les suivants : la nouvelle caméra DRS WatchMaster IP Elite 40 mm (capteur 320 x 240, angle 9°), sortie en Février, la toute nouvelle caméra AXIS Q1922-E 19 mm (capteur 640 x 480, angle 32°) sortie la veille, la caméra thermique FLIR F-313 (capteur 320 x 240 pixels, angle 13°), la tourelle thermique FLIR PT307 (un caaltpteur thermique de 320 x 240 pixels d’angle 7°, un capteur couleur), et enfin la petite caméra SAGEM Sword (capteur 352x288, angle de 45°).

 

Tout d’abord une présentation a été effectuée dans les locaux d’EVITECH à Antony, les produits ont été présentés sur banc en intérieur, avec les différentes caméras présentées sur le même écran en parallèle.

 

On a noté la puissance des contrastes, plus marqués sur la caméra Sagem, qui ne présente aucun réglage.

 

altLa caméra DRS Elite est d'un usage simple, avec une optique que l’on peut tourner à la main directement sur la face avant pour faire le point et un site web associé qui permet de régler quelques paramètres.

 

Les caméras FLIR sont à focales fixes et pré-réglées. Les réglages sont aussi accessibles par IP. Le champs de 7° rend cette caméra la plus performanteparmi celles évaluées, en distance.

 

L'image de la caméra Q1922 d'AXIS esaltt la plus résolue, avec son capteur 4CIF, qui donne également une image bien contrastée et peu bruitée.

 

Puis, les participants se sont restaurés rapidement avant de partir sur site dans les champs. Le temps était beau, la température est descendue de 15°C à 10°C avec la nuitavec une hygrométrie d’environ 60%.

 

altLes participants ont pu admirer le thermo-quad de France Infra Rouge, et comparer les produits en forêt, et dans les champs à une certaine distance : qualité de l'image, bruit optiqueeffets du NUC, résistance aux moyens de dissimulation (couvertures, protection thermique, carton mouillé) : tout a été testé jusqu'à 22 H. Le logiciel Jaguar, avec un réglage uniforme et bas, a été utilisé comme moyen de comparaison de la qualité des images pour illustrer par l'existence ou non d'une détection la qualité de chaque caméra.

 

 

Les participants ont manifesté leur satisfaction et nous ont encouragé à réitérer ce type d'évènement. Si vous êtes intéressé de participer à une prochaine session l'an prochain, merci de vous faire connaître auprès de nous.