Téléphone France: 08 20 20 08 39

La vidéo intelligente pour la protection de chantier sensible

EVITECH vient de se voir notifier une commande importante pour la protection d'un chantier sensible. Situés à Paris, les bâtiments en travaux abritent d'importantes collections nationales d'oeuvres et du patrimoine. L'installation d'échafaudages sur le périmètre du bâtiment impliquait une remise à plat de la sécurité, puisque les structures tubulaires et escaliers d'accès constituent autant de points pouvant permettre une intrusion et même cacher les intrus aux passants à des étages habituellement inaccessibles.

 

Pour protéger le site, différents systèmes avaient été envisagés et évalués au préalable, mais la mise en place d'une combinaison caméra/détecteur JAGUAR (EVITECH) ont permis de démontrer l'efficacité de la solution, et les avantages économiques majeurs de la solution (efficacité sur les plans et les recoins, coût modéré, simplicité de déploiement, capacité de justifier les alarmes avec une vidéo enregistrée). Dans l'intervalle de 2 heures, l'ensemble de la solution était déployée, paramétrée, et les tests de détection étaient réalisés sur toutes les zones sensibles.

 

"Nous connaissions ce type de solutions", déclare le responsable du projet, "mais les essais que nous avions effectués avec d'autres sociétés s'apparentaient plus à un projet de développement qu'à un produit", dit-il.

 

"Ici, nous avons un vrai produit, packagé et prêt à l'emploi.", conclue-t-il. La capacité de détection de nuit, sur des cibles presque invisibles à l'oeil nu, et la résistance aux fausses alarmes dues aux flaques d'eau résultant de la pluie, sur les sols irréguliers du chantier, ont particulièrement fait impression.

 

"Après trois jours et deux nuits de mise à l'épreuve, le détecteur a démontré sa capacité à détecter les intrusions, sans lever aucune fausse alarme", déclare A. Ségui, Responsable du Support à EVITECH. "Nous avons eu deux ou trois personnes se soulageant la vessie la nuit sur la palissade entourant le chantier, rien de bien méchant", précise-t-il.

 

La responsable de l'ensemble de l'ouvrage a finalement proposé de laisser quelques secondes supplémentaires aux incontinents, avant de lever l'alarme, et elle a validé la solution en passant commande d'un ensemble de détecteurs couvrant toute la périmétrie du bâtiment.

 

Intégrateur : Société ANEDI

 

Caméras couleur sensibles en basse luminosité, placées à la verticale de l'ouvrage.