Pour la protection des sites sensibles, EVITECH est spécialisée dans l’analyse intelligente de la vidéo (analyse d'images, ou vidéo intelligente) - Vidéo surveillance intelligente, Traitement d’images, Vidéo intelligente, Vidéo protection, Détection d’intrusion, Protection anti intrusion, Caméra intelligente, Analyse vidéo, Analyse vidéo intelligente, Analyse d’images

Evitech - Vidéo surveillance intelligente

Téléphone France: 08 20 20 08 39

Mesure de la fraude dans les transports publics

 

Le logiciel LYNX de supervision des foules

a fait l'objet de nouvelles mesures, sur une installation réalisée en Décembre 2013 sur un site d'embarquement de transports publics, relativement à une application de mesure de la fraude aux portillons, à partir de caméras vidéo couleur déjà installées par l'opérateur.

 

Il s'agissait de comptabiliser l'écart entre les passages affranchis à des portillons et le nombre de personnes passées dans chaque portillon, en payant ou en sautant par dessus le portillon. L'intérêt est multiple:

  • pour des statistiques,
  • pour cibler des heures et jours de contrôles,
  • pour prioriser le renforcement des points de contrôle (ex : lesquels équiper d'abord avec une seconde porte),
  • et pour obtenir la contrepartie subventionnée par les Pouvoirs Public sur la base du vrai nombre de voyageurs et pas seulement des voyageurs comptés par les systèmes d'affranchissement.

 

Le logiciel a été testé tout en enregistrant des vidéos de jours complets, vidéos qui ont permis de recompter en manuel et de mesurer l'erreur du logiciel d'analyse d'images. En parallèle, on récupère des impulsions électriques lors du mouvement autorisé du portillon, qui tourne pour chaque affranchissement, ce qui permet de décompter les passages payants, et d'obtenir finalement, par soustraction, la fraude.

 

Une ligne individuelle a été placée sur chacun des deux points de passage, et simultanément une seconde ligne a été placée un peu plus en avant sur des groupes de deux pour mesurer l'erreur.

 

alt

Globalement, l'image ci-jointe synthétise ces résultats :

  • 5% d'erreur moyenne horaire du logiciel de comptage, sachant qu'il y a des périodes de sous-comptage (par exemple à 95%) et des périodes de sur-comptage (par exemple à 105%) par rapport au nombre de personnes comptées en manuel à la vidéo, ce qui conduit à une moyenne journalière dont l'erreur est plus réduite.
  • jusqu'à 100 personnes par heure qui fraudent sur les 2 portillons surveillés.
  • des taux de fraude (nb fraudeurs/nb payants) évoluant de 20% en début de journée, à 40% le soir, puis 100% qui est même dépassé après 21 H (plus de fraudeurs que de payants). Le taux de fraude étant nettement au delà du taux d'erreur, l'application est donc légitime pour la mesure.

 

Ces résultats sont jugés encourageants : "On constate une grande amélioration par rapport à la version antérieure", indique l'utilisateur, par rapport à la version précédente, installée en Mai 2013, qui avait fait l'objet de vérifications et recomptages manuels similaires  aboutissant à l'époque à une précision de l'ordre de 90%, précision qui est maintenant de 95%.