Téléphone France: 08 20 20 08 39

Protection des côtes : dans les eaux claires des îles

L'analyse d'images peut aussi concerner la surveillance sous-marine, comme le démontrent nos tests réussis en Juin 2017 dans les eaux claires des îles exotiques. A l'aide de caméras disposées sous la mer, il est possible de surveiller des passes sensibles et de détecter des menaces en approche ou en intrusion, en lagon, passe, barrière corallienne, ou autre environnement semi ouvert.

Shark La Réunion

Les tests de prise de vue sous l'eau ont tout d'abord été réalisés sur différentes scènes pour valider la portée de détection, qui s'est avérée étonnamment longue. Une menace assez importante (plus d'un mètre cinquante) peut être détectée à près de 100 mètres, ce qui rend le dispositif parfaitement compatible avec la protection d'un accès ouvert entre un plan d'eau et le large. Si les poissons passant au premier plan peuvent générer des fausses alarmes, le bon choix de la position des caméras s'avère déterminant pour en réduire la fréquence. Fruit de l'expérience de l'installateur, les points de pose sont choisis avec soin, en prenant en compte la profondeur, le sol, et les courants. La stabilité des caméras doit également être garantie pour maintenir l'efficacité du système. Enfin, la navigation ne doit pas être entravée par câbles ou filets. Une fois ces contraintes résolues, le système peut être mis en opération, soit localement (analyse d'images auprès des caméras, et report des alarmes vers la côte), soit à distance (transmission des images vers la côte, et détection dans l'infrastructure.

Pour satisfaire l'ensemble des besoins des acteurs de la mer intéressés par le projet, des caméras sous-marine à haute résolution sont installées afin de permettre d'identifier finement les caractéristiques des visiteurs (détails corporels, marqueurs éventuels, voire tracteur sous-marin et armement).

Le logiciel Jaguar a été déployé en tests, puis commandé pour la protection d'un ensemble de sites et la détection de visiteurs non désirés.